Et notre local ?

Certains lecteurs nous ont demandé : "où se trouve votre local ?"


Nous nous étions effectivement posé la question ; ne fallait-il pas à la Liste Citoyenne une vitrine à son image, une devanture, un bastion, un dépôt d'armes, un oppidum inexpugnable sur la colline Sainte-Croix ?

Toute élection ne devrait-elle pas, après tout, sacrifier à la tradition du local de campagne, ce lieu très-personnel et incarné, loué trois mois avant un scrutin et restitué à la clôture des comptes ?

N'eût-il pas été séduisant de disposer de quarante mètres carrés pour prendre de belles photos remplies ou faire tonner des discours à échos garantis ?



Très sérieusement et avec toute l'audace qui la caractérise, la Liste Citoyenne Oloron 2020, en séance plénière solennelle et ordinaire a jugé que non.


Car notre local, ce sont ces bars et cafés de la ville, qui nous ont accueillis pour tous ces ateliers qui ont permis la rédaction commune de notre programme, et que nous voulons voir rester ces grands lieux de sociabilité, d'échanges et de rencontres qui font les joies d'un matin de marché, d'un café avec le journal, d'une détente bien méritée après le travail, d'une soirée amicale.


Car notre local, ce sont ces réunions chez l'habitant que ceux qui s'engagent pour le projet de Liste Citoyenne s'empressent de proposer, qui pour préparer un communiqué, qui pour inviter tel expert en vue d'un éclairage ou d'une formation qualifiée sur un sujet particulier, qui pour préparer avec professionnalisme une opération de boîte aux lettres.


Car notre local, c'est le seuil de votre maison, le muret de votre jardin (bientôt printanier), la table de votre cuisine où vous nous invitez quand nous venons sonner à votre porte présenter notre démarche ou le programme.


Car notre local, de Pondeilh au Bager-Sud, de St-Pée-d'en-Haut au Faget du Nord... est partout où l'intelligence le démultiplie : c'est le cœur et les espoirs des Oloronais.